plocke-V2
Thriller fantastique

Locke & Key de Joe Hill et Gabriel Rodriguez

Dans la famille King, il y a le père, maître de l’horreur mais également son fils Joe Hill. Auteur de plusieurs romans et nouvelles horrifiques, il est également le créateur avec Gabriel Rodriguez de l’excellente bande-dessinée en 6 tomes Locke & Key publiée aux éditions Hi Comics.

4ème de couverture

La famille Locke est déchirée. Après le meurtre brutal du père par un étudiant déséquilibré, tous emménagent dans la vieille demeure familiale. Mais quand une île s’appelle Lovecraft, la prudence est de mise ! Derrière les portes closes se dissimulent des secrets dangereux.

La maison de tous les secrets

Quand la famille Locke se réinstalle sur la presqu’île de Lovecraft dans le Massachusetts, elle tente de laisser de douloureux souvenirs derrière elle. Après l’assassinat de leur père, les 3 enfants Tyler, Kynsey, Bode et leur mère tente de reprendre une vie « normale » à Keyhouse la maison familiale. Cependant, les choses vont devenir rapidement bien mystérieuses. Les enfants commencent à trouver d’étranges clés cachées dans la maison. Elles semblent toutes renfermer un pouvoir bien particulier. Au fil de leurs découvertes et de leurs investigations, la famille va découvrir que de sombres créatures se cachent à Keyhouse. Ces clés, aux pouvoirs anciens, semblent liées à leur père et à son histoire. Pour se protéger du Mal et maîtriser le pouvoir des clés, il n’auront d’autre choix que de découvrir qui était vraiment leur père et quels étaient ses secrets.

Tout comme son père sait si bien le faire, Joe Hill a su créer un scénario horrifique ou le fantastique s’immisce progressivement dans le quotidien rationnel des personnages. C’est plus qu’une simple BD qu’il nous propose ici, c’est un univers fantastique maîtrisé et une mythologie extrêmement complète.

Des graphismes époustouflants

On peut dire qu’il y a une symbiose parfaite entre les écrits de Joe Hill et les dessins de Robert Rodriguez. Il a su donner une puissance et des détails majestueux à ce récit. Les planches sont magnifiques, détaillées sans être fouillis, colorées sans être saturées. Le dessinateur n’hésite pas à utiliser différents formats pour illustrer l’action. On retrouve des petites bulles mais aussi des panoramas et des grandes scènes sur deux pages côte à côte. On se laisse immédiatement entraîner par le récit et sa mise en image parfaite. Il y a beaucoup à lire, et on peut parfois passer près d’une minute sur une planche, le temps de lire chaque bulle et d’étudier tous les détails des dessins. Chaque page est un pur bonheur pour les yeux.

La mythologie est renforcée à chaque fin de tome par une sorte de grimoire décrivant les clés découvertes et leurs pouvoirs. Certaines explications sont écrites dans des dialectes anciens, et semblent sorties d’un autre âge, d’un autre univers.

Je vous mets volontairement ci-dessous une planche d’exemple sans texte. Je n’ai pas réussi à vous en trouver une qui ne vous spoilerait pas quoi que ce soit…

En bref

Cette collection est je pense la plus belle de ma bibliothèque. Joe Hill a visiblement hérité du talent de son père quand il s’agit de créer des univers fantastiques. Le tout est sublimé par les planches époustouflantes de l’illustrateur. Le format des livres est très agréable, à mi-chemin entre la BD standard et le comics. Pour les amoureux de fantastique, d’horreur, de BD n’hésitez pas une seule seconde à ajouter ses 6 tomes sur vos étagères.