IMG_0327
Thriller multi-genres

Le labyrinthe des os de James Rollins

L’été débutant, j’avais vraiment envie d’un thriller qui m’emmène à l’aventure. Je voulais un roman plein d’action, de mystères, de complots contre l’humanité, d’organisations secrètes. Je ne me suis pas trompée en achetant Le labyrinthe des os sur un coup de tête. Il était exactement celui qu’il me fallait.

4ème de couverture

Le monde que nous connaissons pourrait changer pour toujours

Dans les montagnes reculées de Croatie, un archéologue fait une découverte étrange : les os d’une femme cachés depuis des millénaires dans une chapelle catholique souterraine. Dans le même système de cavernes, des peintures primitives élaborées racontent l’histoire d’une immense bataille entre des tribus de Néandertaliens et de sombres créatures. Avant d’avoir pu comprendre qui était ce mystérieux ennemi, l’équipe de recherches est attaquée.

Cette nouvelle enquête mènera le commandant Gray Pierce et la Sigma Force dans un passé lointain. Ils devront retracer l’évolution de l’intelligence humaine depuis sa véritable source, et seront plongés dans une bataille cataclysmique pour l’avenir de l’humanité qui s’étend à travers le monde… et au-delà.

Au service de l’humanité

Ce roman est le 11ème tome d’une série basée sur les aventures d’un groupe militaire secret : La Sigma Force. Ne pas avoir lu les précédents tomes n’a, a aucun moment, perturbé ma compréhension. En revanche, je vais sans doute me lancer très vite dans la lecture intégrale de cette saga tant j’ai aimé l’univers et le style de l’auteur. Les agents de la Sigma Force, ce sont un peu les Agents of S.H.I.E.L.D de cet univers. Travaillant dans l’ombre pour le gouvernement américain, cette équipe surentrainée a pour but de déjouer les complots mondiaux et d’assurer la sécurité du plus grand nombre.

Dans Le labyrinthe des os, Gray Pierce et ses hommes sont chargés d’enquêter sur la disparition d’un groupe de scientifiques dans les montagnes croates. Ces derniers ont visiblement été attaqués par un commando armé alors qu’ils exploraient une étrange grotte renfermant des ossements humains préhistoriques. Cette nouvelle enquête va mener la Sigma Force aux quatre coins du monde entre la Croatie, l’Italie, la Chine et l’Equateur. Une course folle qui mettra au grand jour des secrets qui pourraient bouleverser l’humanité et la connaissance de ses origines.

Une oeuvre réflexive

Vous le savez, ce que j’aime dans la littérature c’est bien évidement le divertissement mais également l’enrichissement. J’aime quand un roman m’apprend des choses. Encore mieux, quand il me met dans une posture réflexive sur certains sujets. Tout ce petit cocktail, on le retrouve dans Le labyrinthe des os. Si l’auteur nous propose une histoire captivante, rythmée et pleine d’action, il est aussi connu pour proposer des récits extrêmement documentés.

Ici, j’ai découvert énormément de choses sur le thème de l’évolution de l’espèce humaine, sur les différentes populations d’hominidés qui ont peuplé la Terre il y a des dizaines de milliers d’années. Sous un autre angle, l’auteur nous apporte des éléments religieux et théologiques qui mettent en balance les découvertes scientifiques. C’est passionnant, précis, détaillé et loin d’alourdir le récit, ces passages lui donnent une immense profondeur et une certaine légitimité.

Enfin, le roman nous entraine vers une vraie réflexion quant à l’expérimentation scientifique et génétique sur les animaux. Je préfère prévenir, sur le sujet, certains passages sont véritablement éprouvants. Baako, un petit gorille conçu et modifié génétiquement en laboratoire nous accompagnera durant tout le roman. Ce petit animal, intelligent, touchant, doué de conscience et d’affection m’a vraiment bouleversé au même titre qu’un personnage humain. Encore une fois, cet aspect du roman démontre la diversité et le talent dont l’auteur est capable.

Des ombres colossales dansaient sur les parois, bien plus haut que la couronne de pétroglyphes. […]
Malgré une forme humaine, certaines silhouettes avent des cornes recourbées. D’autres agitaient une lance. La lumière tremblotante accentuait aussi l’impression de mouvement des animaux affolés.

En bref

Prenez une pincée de thriller scientifique, une belle dose d’aventure, un soupçon d’ésotérisme ainsi qu’une une larme d’espionnage et vous obtenez un roman grandiose. Au croisement du Da Vinci Code et des aventures d’Indiana Jones ou de Lara Croft, Le labyrinthe des os est un roman captivant, sans aucun temps mort, enrichissant et maîtrisé de bout en bout.

Ce livre est celui qu’il me fallait pour débuter l’été en beauté. J’ai pris un plaisir immense à suivre cette aventure de la Sigma Force. Très cinématographique, le roman se dévore et on ne voit pas défiler les presque 600 pages de l’histoire. Une magnifique découverte que je vous recommande chaudement. Et maintenant, il faut absolument que je lise les 10 tomes précédents !