IMG_0378
Manga

Instants d’après de Daisuke Imai

Ce qui est magique avec le manga c’est sa variété. Comme la littérature en général me direz-vous. Certes, mais je trouve cela encore plus marqué sous le format manga. La variété se retrouve aussi bien dans le format, la narration ou encore le trait de crayon. Instants d’après, est une petite pépite, originale, envoutante et effrayante.

Recueil de 8 histoires courtes, ce manga one-shot, nous dépeint un monde rongé par l’utilisation des nouvelles technologies. Entre confort de vie et déchéance il n’y a qu’un pas. Un manga qui fascine et interroge. Ce recueil n’est pas sans rappeler la série Black Mirror qui elle aussi nous présente des futurs soumis au technologies.

4ème de couverture

La technologie a fait une entrée fracassante dans notre société et s’est répandue comme une traînée de poudre. Tablettes, ordinateurs, portables, applications en tous genres, à la maison, au travail, dans les transports en commun… Les nouvelles technologies sont désormais partout, entre toutes les mains. Une multitude de programmesexiste pour répondre à de nombreux besoins, et ceux-ci sont exploités pardes utilisateurs de plus en plus jeunes. Dans ce recueil d’histoires courtes, Daisuke Imai met en scène des protagonistes de tout âge, pensant avoir désespérément besoin de l’aide de la technologie.

Les dangers du futur

Chacune des petites histoires m’a touché à sa manière. Il y a cette maman solo qui travaille toute la journée et laisse son petit garçon dans leur immeuble ultra connecté spécialisé dans la garde d’enfant. Il y a aussi ce jeune garçon, invisible au lycée, qui va télécharger une application interdite pour apprendre des capacités et tenter d’exister aux yeux de celles qu’il aime. Il y a ce monde, où l’on peut transférer sa conscience dans le corps d’un robot qui prend soin de nous. Tous ces futurs technologiques possibles à la fois intrigants et effrayants.

Le discours est très intéressant et porte à réfléchir. Moi la première, je suis une accro des nouvelles technologies. Je n’imagine plus vraiment ma vie sans un smartphone et les réseaux sociaux. Une partie de mon appartement est équipé de lampes connectées et je cherche toujours à tester les nouvelles avancées technologiques et domotiques. Pourtant la lecture de ce manga remet les choses en perspective. Jusqu’au pourrions-nous aller aidés de la technologie ? Serions-nous capables de nous abandonner à son sort ? De lui confier nos enfants, notre cerveau, notre vie ? Personnellement je suis convaincue que nous pourrions transgresser certaines limites, mais est-ce vraiment pour le meilleur ? C’est cette question que soulève ce recueil.

Au plus près du réel

Le dessin Daisuke Imai colle parfaitement au récit. Le trait de crayon est fin, précis et extrêmement réaliste. Il colle ainsi au plus près de la narration et nous entraine doucement dans ces futurs possibles. Les histoires ne sont ni trop longues, ni trop courtes et la chute, bien souvent ouverte, laisse la place à la réflexion et l’interprétation.

Est-ce-que ce manga m’a donné envie de jeter mon smartphone par la fenêtre et de courir élever des chèvres au fin fond de la campagne ? Non, on ne va pas aller jusque-là et de toute manière ce n’est l’objectif de ce recueil. Cependant, il m’a vraiment poussé à réfléchir quant à mon utilisation des nouvelles technologies. C’est un domaine qui me fascine tellement que je pourrais facilement, comme les personnages d’Instants d’après, tomber dans ses travers. Dans les années et les décennies à venir, une vraie réflexion de chacun devra être menée pour ne pas perdre de vue ce que nous sommes : des êtres humains, avec des forces et des faiblesses. Mais à l’inverse des machines, c’est ce qui nous rend unique.

En bref

Il est très rare pour moi d’avoir un coup de coeur pour une BD, un roman graphique ou un manga. D’habitude, seul le format du roman parvient à me bouleverser et me marquer autant. Pourtant ici, ce fût le cas. Ce qui est exceptionnel dans ce manga, c’est la mesure du propos. Rien n’est tout blanc ou tout noir et les technologies ne sont pas fondamentalement mauvaises. Comme beaucoup de choses, c’est l’utilisation que l’on en fait qui est révélatrice. Elles peuvent même être porteuses d’espoir, de prises de conscience et d’évolutions positives. Un manga à découvrir absolument !

coupdecoeur