Bilan Lecture

Bilan lecture – Octobre 2019

Le mois d’octobre a été vraiment très compliqué au niveau de mes lectures. En gros, dites-vous que tous les romans que vous voyez ci-dessous ont été lus entre le 1er et le 15 du mois. Après, panne sèche. Je pense que c’est une accumulation de beaucoup de choses qui m’a conduit à un ras le bol total. J’ai eu besoin de faire une bonne pause, de m’éloigner un peu des réseaux sociaux, des lectures, des chroniques.

Je reprends tout doucement, mais non sans mal je dois le dire. La faute aussi à une fatigue assez intense ces dernières semaines. On verra bien à quoi ressembleront les prochains mois mais une chose est sûre, je vais lever le pied. Fini de m’imposer un rythme de lecture, de chroniques, de podcast. Tout cela reste une passion, un loisir sur mon temps perso. En aucun cas cela doit devenir une contrainte où un boulot.

Donc, en 15 jours, tout de même sept lectures. Aucun coup de cœur, mais de très belles découvertes.

Les très belles découvertes

Un(e)Secte de Maxime Chattam (Albin Michel) : Un excellent cru cette année avec un retour aux sources de l’auteur. Ce nouveau roman n’est pas sans rappeler ce qui a fait le succès de La trilogie du Mal. Des personnages d’une profondeur incroyable, une enquête travaillée et une fin magistrale. Phobique des insectes s’abstenir. Je vérifie les recoins de ma chambre tous les soirs depuis cette lecture.

Miracle de Solène Bakowski (Cosmopolis) : Avec ce nouveau roman, Solène Bakowski nous assène un uppercut d’une violence incroyable. A travers l’histoire d’une jeune femme atteinte d’une tumeur au cerveau, l’auteure nous livre une fresque moderne de nos sociétés perfusées aux réseaux sociaux. Ce livre vous laissera l’âme en miettes, je préviens !

La police des fleurs, des arbres et des forêts de Romain Puértolas (Albin Michel) : Une immense vague rafraîchissante avec ce roman. Dans un petit village de campagne aux mœurs d’un autre temps, un policier de la ville va devoir éclaircir la mort d’un habitant. Cette histoire est captivante, juste, drôle. Tout est là pour passer un excellent moment. La fin quant à elle est juste… mémorable !

Les bons moments

Le jeu du chuchoteur de Donato Carrisi (Calmann-Levy) : Un nouvel opus de la saga Mila Vasquez qui ravira les fans. J’ai passé un très bon moment de lecture même si le trop plein de rebondissements m’a légèrement chiffonnée sur la fin du roman. C’est un bouquin ultra addictif qui se lit presque sans pause. Cependant, l’histoire n’est pas forcément extrêmement mémorable et quelques semaines après, je n’en ai déjà plus qu’un vague souvenir.

L’expérience d’Alan Glynn (Sonatine) : J’attendais beaucoup de ce roman prenant place en partie dans l’Amérique des années 50. Sur fond d’expérience de la CIA ce roman me promettait une intrigue pleine de complots et d’événements historiques palpitants. Malheureusement, le contrat n’est rempli qu’à moitié avec un déséquilibre narratif très prononcé entre les deux trames de l’histoire. Pour faire simple, je me suis totalement désintéressée d’une grosse moitié du roman…

Marche ou crève de Stephen King (Livre de poche) : Ma première lecture pour le challenge l’#automneduking. Marche ou crève est un grand classique de King qui bizarrement n’était encore jamais passé entre mes mains. Ce qui est sûr, c’est que cette histoire, on le l’oublie pas. Il n’y a que cet auteur pour créer des situations aussi stupéfiantes, glaçantes. Cependant, comme souvent, j’ai trouvé que Stephen King usait un peu trop de digressions et de descriptions « inutiles » qui m’ont parfois lassée.

Les déceptions

Un couple irréprochable d’Alafair Burke (Presses de la cité) : Je ne vais pas trop me ré-étendre sur ce roman. Je pense que je l’ai déjà assez attaqué dans sa chronique dédiée. Dans tous les cas, je pense que cette lecture sonne pour moi le glas des thrillers domestiques. A moins d’une sortie avec des retours unanimes, je pense passer mon tour à l’avenir sur ce registre. Pour les amateurs du genre, ce roman se lit cependant assez bien et sait tenir le lecteur en haleine malgré une succession de clichés assez horripilants.

_______________________________________

Bon mois de novembre à tous !

TAGS :