IMG_0574
Bilan Lecture

Bilan lecture – Juillet 2019

Je ne sais pas vous, mais moi, la canicule, ça ne m’a pas vraiment aidé à lire. Ma principale préoccupation aura été d’être dans la zone d’action du climatiseur. Mais, 10 romans, c’est finalement un joli nombre de lectures pour un mois caniculaire. Allez, on attaque ce joli bilan équilibré avec beaucoup de très belles découvertes et un coup de cœur inhabituel.

Les Félicitations #coupdecoeur

Instants d’après de Daisuke Imai (Komikku) : habituellement, je n’inclue pas mes lectures BD et manga dans les bilans afin qu’ils ne soient pas trop long. Mais pour un tel coup de cœur je vais faire une exception. Ce manga est une compilation de plusieurs petites histoires courtes. Chacune d’entre elles nous présente un futur technologique possible. Des histoires effrayantes et touchantes qui nous montrent les dérives que pourrait connaître notre monde sous l’influence des technologies. A découvrir absolument !

Les très belles découvertes

Guerilla de Laurent Obertone (Ring/La Mécanique Générale) : un roman coup de poing découvert en lecture commune avec ma copine Anaïs du blog Anaïs Serial Lectrice. Ma première lecture de Laurent Obertone. J’en avais tout entendu alors j’ai préféré me faire mon propre avis. On est jamais mieux servi que par soi-même. Une chose est sûre ce roman, il décape, il effraie, il perturbe. La suite est prévue en septembre et je serai clairement au rendez-vous.

Grand père de Jean-Louis Costes (La Mécanique Générale) : avec Grand Père on est dans le très cru, dans l’ultra-violence et dans l’immoral. Le moins qu’on puisse dire c’est que les codes et le conformisme ont été jetés à la poubelle. L’auteur nous raconte l’histoire de son grand-père arménien qui a semé la mort et la violence sur son passage tout au long de sa vie…pour finir alcoolique clodo dans un HLM pourri. Une lecture totalement atypique à découvrir si vous avez le cœur extrêmement bien accroché.

Le labyrinthe des os de James Rollins (Fleuve Noir) : une découverte pour moi de la série Sigma Force. Un groupe militaire chargé de déjouer dans l’ombre les complots et secrets menaçant l’humanité. Dans ce dernier tome, archéologie, théologie, ésotérisme et biologie forment un cocktail thriller captivant. Une magnifique découverte qui m’a donné envie de découvrir les précédents tomes de la série. Ce dernier tome n’implique pas d’avoir lu les précédents. Alors n’hésitez pas pour vous lancer.

Les sept morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton (Sonatine) : ce roman était clairement l’ovni littéraire de ce mois du juillet. Un thriller psychologique totalement fou qui m’a grillé quelques neurones au passage. Ce n’est pas une lecture de tout repos mais la sensation d’accomplissement en refermant le livre en vaut largement la peine. Pour un premier roman, je pense qu’on peut dire que Stuart Turton est un fou… ou un génie. A vous de vous faire votre avis !

Cool Killer de Sébastien Dourver (La Martinière) : ce thriller aura vraiment été ma petite claque inattendue du mois. Dans ce roman, un ingénieur brillant décide de nous raconter son projet fou pour détruire notre société actuelle, perfusée aux technologies. C’est d’un cynisme et d’un humour noir terribles mais la vérité du sous-texte est on ne peut plus réaliste. C’est choquant, ignoble, violent mais qu’est ce que c’est bon ! Un roman original a découvrir absolument.

HS 7244 de Lorraine Letournel Laloue (Belfond) : Partir d’un fait réel pour informer, sensibiliser et par la même occasion créer un thriller exceptionnel. C’est ce que nous propose Lorraine avec ce premier roman. Marius se réveille, emprisonné dans une cellule immonde, seul alors qu’il passait des vacances en Russie avec Camille, l’amour de sa vie. Dans ce huis-clos oppressant les pires noirceurs de l’espèce humaine nous frappent de plein fouet.

La cité des jarres d’Arnaldur Indridason (Points) : je continue à combler mes lacunes en matière de polars scandinaves. Indridason est une référence en la matière donc je me suis lancée dans la lecture du premier tome de la saga de l’inspecteur Erlendur. Une lecture qui m’a vraiment conquise. J’ai retrouvé cette atmosphère tranquille, contemplative que j’aime tant dans les polars nordiques. A coté de cela, l’enquête est très bien menée et portée par un personnage central à l’humanité débordante. La femme en vert, second tome de la saga, ne saurait tarder à passer entre mes mains.

Les bons moments

Vatican Miracle Examiner de Rin Fujiki (De Saxus) : découverte du format light novel pour moi avec ces deux romans japonnais. Deux prêtres du Vatican sont chargés d’enquêter sur des cas inexpliqués pour authentifier des miracles. Mais bien souvent, les horreurs sont au rendez-vous. Possessions démoniaques, rituels étranges, complots et enquêtes forment la toile de fond de cette série. Si L’école noire, le premier tome, avec sa mise en place très très longue a été un peu compliqué pour moi, le second tome, Le jugement de Satan, plus rythmé, a su davantage me captiver. Une belle découverte dans le registre du thriller ésotérique.

Les déceptions

Il était une fois mon meurtre d’Emily Koch (Calmann-Levy) : pour ce roman, je suis déçue d’avoir été déçue c’est le cas de le dire. Alex est dans le coma depuis des années, dans un coma végétatif. Enfin ça, c’est ce que tout le monde croit. Alex sent et entend tout, il voit même des ombres. Depuis sa prison de chair, il va tenter d’élucider le possible meurtre qui a provoqué l’accident d’escalade qui l’a laissé dans cet état. Cet aspect du roman est tout à fait réussi, je dirais même excellent. Malheureusement, le récit est sans cesse entrecoupé de digressions de pensées d’Alex qui apportent très peu de choses à l’histoire et m’ont fait décrocher très souvent du texte. Mais, si ce roman vous tente, faites vous votre avis. Cela reste un très bon livre et beaucoup d’autres blogueurs l’ont adoré.

________________________

Sur le mois d’août je vais devoir carburer un peu plus niveau lectures. La rentrée littéraire approchant, il y a déjà quelques titres qui sont venus grossir ma PAL et qu’il me tarde de découvrir.

Je vous souhaite à tous un très joli mois d’août. N’hésitez pas à me dire si vous avez lu certains de ces romans et ce que vous en avez pensé 😉

TAGS :